Animation en musicothérapie 

Etymologie, terminologie, sémantique ...


Existerait-il une musicothérapie dès lors qu'il n'y a pas de diplôme d'Etat relatif à cette profession ?

C'est une question que l'on pourrait se poser tout en ayant une relative réponse dans les faits : en Institution, les musicothérapeutes sont généralement des infirmiers, éducateurs, animateurs, etc. voire psychologues ou même médecins ... exerçant en musicothérapie.

Les cursus sont donc différents ainsi que les Centres de formation, même s'il existe une tendance à l'homogénéité par une concertation de professionnels au sein de la Fédération Française de Musicothérapie.

Ainsi, pourrait-il y avoir un jour un diplôme d'Etat universitaire de niveau BAC + 5 pour être musicothérapeute ...

La musique adoucit les mœurs, semblerait-il, peut-être parce qu'elle est avant tout un art, une expression des émotions, les Muses inspiratrices en quelque sorte. L'animation facilite leur mise en mouvement, par la médiation en l'occurrence de combinaisons de sons, pour un soin de l'âme, voire du corps, en analogie avec l'expression bien connue : corps et âme.

Alors, existerait-il une Musicothérapie ou plutôt des musicothérapies ?

La réponse me semble être dans la question ...

Bernard Piéton

Animateur (exerçant) en musicothérapie

Sociétaire affilié à la Fédération Française de Musicothérapie